Ce nouveau réseau de neurones «  liquide  » apprend sur le tas

/
/
/
336 Views

 

Ce n’est pas un liquide littéral, bien sûr, c’est un algorithme! Les chercheurs du MIT ont réussi à créer un réseau neuronal qui s’adapte aux changements subis par les systèmes du monde réel. Ce réseau pourrait améliorer la prise de décision dans les voitures autonomes et le diagnostic médical. Ramin Hasani, l’auteur principal du document d’étude, a déclaré que c’était une voie à suivre:

Hasani a déclaré que le système était inspiré d’un minuscule ver – le C. elegans:
Il ne possède que 302 neurones dans son système nerveux, mais il peut générer une dynamique complexe de manière inattendue.
Le code a été influencé par la façon dont les neurones de C. elegans s’activent et communiquent entre eux par des impulsions électriques.
Hasani a structuré son réseau de neurones pour que les paramètres puissent changer au fil du temps en fonction des résultats d’un ensemble imbriqué d’équations différentielles.
cela lui permet de continuer à apprendre après la phase d’entraînement, ce qui le rend plus résistant aux situations inattendues, comme une forte pluie recouvrant une caméra sur une voiture autonome.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This div height required for enabling the sticky sidebar
Shares