La plus grande espèce de pingouin, le Palaeeudyptes klekowskii se tenait à environ 2 mètres. Wow, le pingouin, s’il avait survécu jusqu’à aujourd’hui, aurait rivalisé avec la taille  des basketteurs! Les restes fossilisés vieux de 37 millions d’années de l’oiseau montagneux ont été découverts en Antarctique. Le « manchot colosse » était vraiment le Godzilla des oiseaux aquatiques, comme le détaille Tree Hugger:

Les scientifiques ont calculé les dimensions du pingouin en mettant à l’échelle la taille de ses os par rapport à celles des espèces de manchots modernes. Ils estiment que l’oiseau aurait probablement pesé environ 110 kilos – encore une fois, à peu près comparable à LeBron James. En comparaison, la plus grande espèce de pingouin vivant aujourd’hui, le manchot empereur, mesure «seulement» environ 1,20 m de haut et peut peser jusqu’à 45 kilos.

Le fossile a été trouvé dans la formation La Meseta sur l’île Seymour, une île dans une chaîne de 16 îles principales autour de la pointe de la terre de Graham sur la péninsule antarctique. (C’est la région qui est la partie la plus proche de l’Antarctique de l’Amérique du Sud.) La région est connue pour son abondance d’os de pingouins, bien qu’à l’époque préhistorique, elle aurait été beaucoup plus chaude qu’elle ne l’est aujourd’hui.

P. klekowskii domine le prochain plus grand pingouin jamais découvert, un oiseau de 1,50 mètre de haut qui vivait il y a environ 36 millions d’années au Pérou. Étant donné que ces deux espèces étaient presque contemporaines, il est amusant d’imaginer une époque il y a 35 à 40 millions d’années où des manchots géants ont marché sur la Terre et ont peut-être nagé aux côtés des ancêtres des baleines.